Thursday, August 14, 2014

Types d’entraîneurs dans les sports de jeunes

Les entraîneurs de jeunes consacrent beaucoup de temps et d’efforts à la planification de routines d’entraînement et de stratégies de jeu afin de préparer leurs équipes aux compétitions. La plupart des entraîneurs de ce niveau sont habituellement d’anciens athlètes, ou bien ils ont appris à entraîner en observant d’autres professionnels. Il est possible que les entraîneurs qui n’ont pas suivi de formation officielle comprennent mal les divers styles d’entraînement*, ce qui fait en sorte qu’ils peuvent entraîner les jeunes athlètes de la même façon dont on entraîne des athlètes élites ou des élèves d’éducation physique. Ce type d’environnement donne un avantage aux joueurs les plus habiles sur les moins habiles, puisqu’il ne tient pas compte des besoins des plus faibles.

Pour prendre en considération les différents niveaux de compétences et d’habiletés au sein d’une jeune équipe, les entraîneurs peuvent faire appel à plusieurs techniques d’apprentissage afin de renforcer les habiletés des athlètes et de les motiver.

Le style « commande »est l’entraînement le plus utilisé par les jeunes entraîneurs, car il permet à ces derniers de prendre toutes les décisions et d’expliquer aux athlètes la routine ou l’exercice avant que ces derniers l’exécutent. L’entraîneur peut ainsi observer ses joueurs et leur donner une rétroaction. Cette technique est avantageuse en début de saison, lorsque l’entraîneur essaie d’appliquer des règles ou d’établir un environnement discipliné.

Le style « pratique »ou « passif » consiste à mettre en pratique des habiletés alors que l’entraîneur ne donne que des commentaires. Celui-ci détermine les compétences ou les routines à mettre en pratique par les athlètes en leur donnant très peu d’instructions. Cette technique peut être mise à profit durant les échauffements ou lorsque les athlètes doivent exécuter un exercice précis dans une partie où l’enjeu est petit.

Le style « inclusif »est utilisé par les entraîneurs lorsque les joueurs d’une équipe sont de calibre différent, comme c’est le cas dans de nombreux sports de jeunes. Cette méthode prévoit que l’entraîneur prenne les décisions en fonction des aptitudes à développer et des exercices à effectuer. Le rôle de l’athlète est de choisir une activité qui correspond à son niveau d’habileté, et à mesure qu’il s’améliore, il passe à l’exercice suivant.

Le style « divergent »* est une méthode qui encourage la créativité et qui permet à l’entraîneur d’évaluer les diverses compétences des athlètes. Selon cette technique, les athlètes doivent trouver plusieurs façons d’exécuter un même exercice, ce qui leur permet de mettre en pratique une habileté de diverses manières. Cette méthode leur permet aussi d’améliorer leurs capacités tout en maîtrisant de mieux en mieux le sport.

Les jeunes athlètes ont besoin d’un environnement dans lequel ils ont du plaisir et peuvent développer des habiletés sportives. Les divers styles d’apprentissage améliorent la façon qu’un entraîneur enseigne des routines ou des exercices. Le fait de savoir quelle technique employer à quel moment est un art, mais les entraîneurs intuitifs peuvent faire la transition d’une méthode à l’autre en fonction de l’âge et du niveau de compétence des athlètes. La plupart des enfants pratiquent des sports pour avoir du plaisir et se faire des amis. Par conséquent, ils peuvent facilement s’amuser et profiter de leur sport tout en apprenant les habiletés nécessaires.

* Seulement disponible en anglais 
Références de la collection de SIRC: 

1. Boyce B. The Effects of Three Styles of Teaching on University Students' Motor Performance. Journal Of Teaching In Physical Education. July 1992;11(4):389-401.
2. CHATOUPIS C. CONTRIBUTIONS OF THE SPECTRUM OF TEACHING STYLES TO RESEARCH ON TEACHING. Studies In Physical Culture & Tourism. August 2009;16(2):193-205.
3. Goldberger M, Ashworth S, Byra M. Spectrum of Teaching Styles Retrospective 2012. Quest (00336297). October 2012;64(4):268-282.
4. Hewitt M, Edwards K. Self-identified teaching styles of junior development and club professional tennis coaches in Australia. Coaching & Sport Science Review. December 2011;55:6-8. 
5. Thomson W. Mosston's Styles of Teaching: A Review of Command Style. Virginia Journal. Fall2009 2009;30(2):20-22.
6. Sanchez B, Byra M, Wallhead T. Students’ perceptions of the command, practice, and inclusion styles of teaching. Physical Education & Sport Pedagogy. July 2012;17(3):317-330.

No comments: